Les jeunes ont des raisons de manifester

Publié le par Bruno Tranchant

Rousseau dans ses Confessions disait "alors s’assit sur un monde en ruines une jeunesse soucieuse".

 

Certes la France n’est pas ruinée mais fortement endettée et en crise. Le 17 octobre fut la journée mondiale du refus de la misère. Cette année, l’accent fut mis sur la jeunesse. ATD-Quart monde qui organise cette journée, nous rappelle quelques chiffres : 34% des 15-29 ans occupent un emploi précaire, 25% des 15-24 ans sont au chômage, 29% ont du mal à se chauffer faute de moyen.

 

Pour corroborer ces chiffres, Le BIT dans son rapport montre que 23% des – 25 ans sont au chômage et qu’ils 110000 en longue durée. 60% des contrat d’intérim sont occupés par les – 25 ans. 20% des 18-25 ans vivent sous le seuil de pauvreté soit moins de 910€ par mois.

 

Alors que nous sommes un an après le lancement en grande pompe du plan "Agir pour la jeunesse", les résultats sont catastrophiques. Doit on rappeler que le RSA pour les – 25 ans est entrée en vigueur le 1er septembre ? Parce qu’en effet, seule une minorité peut en bénéficier puisqu’il faut avoir travaillé 2 ans au cours des 3 dernières années. Le gouvernement recule sur le fait de pouvoir cumulé APL avec la demi part fiscal. Mais cependant il m’est un arrêt à des dispositifs qui étaient dédiés au 15-25 ans comme "Envi d’agir".

 

Nous voyons bien que les jeunes ont des raisons d’être dans la rue aujourd’hui et d’être soucieux. Le PRG 78 comprend et soutient les manifestations actuelles.

Publié dans PRG 78

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article