Le PRG est à gauche et sera dans l'opposition

Publié le par Bruno Tranchant

Oui Jean-Michel Baylet est allé voir Nicolas Sarkozy. S'il est vrai qu'il a émis le souhait de revoir le grand parti radical du temps de Vincent Auriol, il a réaffirmé son encrage à gauche et la réaffirmation des accords avec le PS. Le PRG sera un parti d'opposition.

Vous trouverez ci dessous l'article AFP.

AP | 16.05.2007 | 16:41

Le président du Parti radical de gauche Jean-Michel Baylet, qui a froissé les socialistes en parlant de reconstituer "un grand parti du centre" avec les radicaux de droite, a "réaffirmé" mercredi sa volonté de participer à l'opposition parlementaire avec le Parti socialiste, rapporte le secrétaire national du PS Benoît Hamon.

M. Baylet a été reçu en matinée par le premier secrétaire socialiste François Hollande et "a réaffirmé sa volonté de peser dans ces élections législatives au sein d'un groupe parlementaire qui devra combattre la politique du gouvernement de Nicolas Sarkozy", précise M. Hamon dans un communiqué.

"La discussion a permis de clarifier la situation qui paraissait confuse" après les déclarations du président du PRG. Ce dernier avait annoncé mardi, au sortir d'une rencontre avec Nicolas Sarkozy, qu'il prendrait des "initiatives pour reconstituer un grand parti radical" après les législatives.

Le PS, qui a accepté de réserver 35 circonscriptions aux radicaux de gauche en vertu d'un accord électoral et politique, avait fraîchement accueilli ces déclarations et demandé une clarification. Le maire-adjoint de Lyon Thierry Braillard, vice-président du PRG, avait lui jugé un rapprochement avec le Parti radical valoisien "inacceptable". AP

Publié dans PRG Rambouillet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article