A propos de culture

Publié le par Bruno Tranchant

-         La culture est le parent pauvre de la campagne présidentielle.

-         Et pourtant,  la Culture pour Tous, l’Education Populaire sont des valeurs de gauche.

-         Il y a des problèmes comme celui des intermittents, du monde l’édition littéraire et musicale. Si les éditeurs indépendants meurent c’est la pluralité culturelle qui en souffrira. Or il souffre de moyens de distribution qui sont aux mains des grands groupes qui par cet intermédiaire ont droit de vie ou de mort sur celles-ci.

  

 

-         Comme le dit Ségolène Royale dans son interview des Inrockuptibles, il faut décloisonner les pratiques entre elles et le monde culturel dit « populaire » de celui dit « élitiste ».

-         Il faut veiller à ce que la Culture ne tombe entièrement dans le monde marchand.

-         Oui à la proposition d’un Conseil Supérieur des Savoirs, des Arts et des Sciences !

-         Oui à la transformation du C.E.S. pour qu’il inclut la Culture au sein des débats de société

  

 

-         Il faudra revoir le statut des intermittents du spectacle avec les partenaires et favoriser le passage en CDI pour ceux qui travaillent dans l’audiovisuel.

   

 

-         Nous, PRG, sommes pour l’élargissement du statut des intermittents aux plasticiens, écrivains, poètes et conteurs.

-         Nous sommes pour mettre les auteurs contemporains dans les manuels scolaires.

-         Nous sommes pour faire entrer la pratique culturelle dès l’école maternelle.

-         Nous sommes pour la valorisation des cultures régionales

-         Nous sommes pour la mise en place d’un dispositif mondial de contrôle des concentrations dans le domaine culturel.

Publié dans PRG Rambouillet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article