L'éducation est l'affaire de tous.

Publié le par Bruno Tranchant

Ce n’est pas uniquement l’affaire des parents ou de la famille même si ils ont un rôle central. Ce n’est pas seulement celle de l’école ou encore des éducateurs , animateurs et travailleurs sociaux. Tous doivent joindre leur effort dans leur spécificité.

 

Eduquer c’est la transmission des savoirs, savoir-être et savoir-faire mais surtout de valeur. A travers les valeurs, il y a la mise en place de repères., c’est ce qui manquent à certains jeunes. Ce sont les repères qui permettent au jeune par la suite de se projeter dans l’avenir.

 

Le PRG prône la laïcité, ce qui ne veut pas dire que nous sommes anti-clérical. Si nous voulons que l’Alsace Loraine cesse l’enseignement religieux obligatoire dans les établissements de la République, nous sommes pour une éducation scientifique des religions.

 

Nous voulons que l’instruction civique soit au baccalauréat car nos valeurs sont celle de la République.

 

Or c’est bien pour cela que dans le Pacte Présidentiel de Ségolène Royal, vous trouverez des propositions pour aider les familles dans leur rôle de parents (école des parents, consultation de médiation familiale), développer le secteur culturel, mettre des adultes référents dans les établissements.

 

Le PRG rejoint Ségolène Royal sur bien des propositions notamment la carte scolaire.

Nous proposions déjà la politique du « busing.», c’est à dire sortir le jeune de son quartier, le faire étudier dans un milieu autre, hors d’influences qui pourrait lui être néfaste d’une part mais aussi favoriser la mixité sociale et géographique.

Quant à l’orientation, nous sommes pour placer l’enfant et le jeune au centre du système.

Nous voulons individualiser son parcours. Cela passe par la généralisation des structures relais.

Renforcer les centres d’information et de documentation de la jeunesse en y ajoutant des Centre de perspective économique et sociale permettant aux jeunes et à ceux qui les conseillent, notamment enseignants et parents, d’anticiper les décisions d’orientation à prendre.

Là, nous pouvons compléter l’offre de Ségolène Royale, c’est que nous sommes pour le développement des activités para-scolaires (culturelles, sportives etc.) en favorisant les partenariats pluriannuels entre les établissements scolaires et universitaires, les collectivités territoriales et les associations.

Faciliter l’accès à des diplômes, à des parcours diplômant relatifs à ces activités.

 

 

Bruno Tranchant

Vice Président du PRG des Yvelines

Responsable sur le Canton de Rambouillet

 

Publié dans PRG Rambouillet

Commenter cet article