Intervention sur la signature du contrat d’affermage pour la gestion du service public du stationnement payant

Publié le par Bruno Tranchant

Alors que nous nous apprêtons à voter positivement en ce qui concerne la signature du contrat d’affermage pour la gestion du service public du stationnement payant conformément à notre position lors de la commission, prise notamment parce que la SOCIÉTÉ VINCI PARK était celle qui se préoccupait le plus des conducteurs handicapés et de leur accès à la gare.

 

Cependant, nous tenons à émettre les réserves suivantes :

 

- Il est prévu dans le projet de contrat que 3 mois avant la fin du contrat, à échéance finale ou anticipée, le délégataire remette le fichier des abonnés des parcs à la mairie. Dans le respect des données personnelles des abonnés, ceux-ci sont-ils bien informés à la signature de leurs abonnements que le fichier des abonnés peut être remis à la mairie ?

 

- Il y a un oubli dans les travaux du parking Séquoia et Hôtel de Ville. En effet, les virages d’entrée sur les rampes ne sont pas bien prévus pour les véhicules un peu larges  et longs de type mono-space familial, comme en témoignent les nombreuses marques de peinture contre les parois et le trottoir à ces endroits. Il  suffirait par exemple de rogner un peu l’angle du mini-trottoir, inutilisable par les piétons, qui fait le coin à ces endroits. Ces travaux peuvent-ils être rajoutés au projet de contrat ?

 

- Il est dommage que l’utilisation de la carte monéo ne soit prévue qu’au parking des Vignes. On peut par ailleurs signaler que ce système de paiement a longtemps été affiché comme utilisable au parking Séquoia, alors que cela ne fonctionnait pas du tout. Nous sommes donc un peu dubitatif sur cet engagement.

 

- Alors qu’en commission municipale, il a été dit que les incidents de fonctionnement de nos parkings étaient en voie de résolution, il nous semble important de revenir sur des incidents qui ont eu lieu ces derniers jours remettant en cause la volonté de qualité exprimé dans le rapport fourni aux conseillers municipaux.

 

Mercredi 10 décembre vers 21h, au parking Séquoia, 10 véhicules n’ont pu sortir malgré leur paiement. Ils ont appelé à l’interphone. C’est une personne de Fontainebleau qui a répondu. De son PC, elle a n’a pas pu  débloquer la sortie des véhicules et a dû débloquer la barrière de l’entrée du parking pour que les véhicules puissent sortir dans le sens interdit.

 

Samedi 13 décembre, pour la énième fois, au parking Hôtel de ville, les automobilistes se sont vus refuser argents et cartes de crédits au moment de payer. La machine n’acceptait que l’appoint. Ils ont appelé là encore à l’interphone. Ce fût encore une fois une personne de Fontainebleau qui a répondu. Elle n’a pu répondre à leur attente. Les gens excédés ont détérioré la barrière afin de pouvoir sortir.

 

Alors, comme cela a été signalé au conseil municipal du 10 octobre,  contrairement à ce qu’on peut lire, il n’y a pas d’accueil dans chaque parking afin de répondre au mieux et rapidement aux problèmes rencontrés par les clients de ces parkings. Je rappelle que dans le rapport, figure l’accueil du public qui ne doit pas se résumer à du prêt de parapluies et de caddie. Nous rappelons que dans le contrat d’affermage, il est stipulé un service relation client et un service d’accompagnement, en espérant que ces derniers ne seront pas virtuels et délocalisés.

Pouvez vous nous préciser en quoi consiste le service relations clients et où est-il situé?

Un rapport des incidents est prévu pour la mairie dans le projet de contrat. Est-ce qu’il concernera bien tous les incidents, même ceux gérés à distance en dehors des heures d’ouverture ?

 

Signalons enfin que dans le document qui nous a été remis, le parking extérieur « Prairie » comprend 157 places et pas une seule place pour handicapé, ce qui est tout a fait anormal.

Publié dans PRG Rambouillet

Commenter cet article