En réaction de la démission des membres du comité des fêtes organisateur de la fête du Muguet

Publié le par Bruno Tranchant

Après une fête réussit grâce à ses bénévoles et malgré les moyens qui sont alloués, nous apprenons la démission groupée du Comité des fêtes. Il ne faut pas se voiler la face, si les bénévoles sont toujours attachés à cet événement centenaire, ils sont en voie de disparition. Les associations, ce n’est pas une nouveauté, souffrent du non renouvellement de leurs bénévoles. Les bureaux et conseil d’administration vieillissent. La mobilisation pour la construction des chars est chaque année plus difficile. Cela a pour conséquence moins de chars. En outre, il est loin le temps où la fête finissaient avec un concert d’une tête d’affiche ou d’un artiste à la mode. Je rappelle que lors des élections municipales, Rambouillet Renouveau avait proposé de revoir les objectifs et l’organisation de cette manifestation, notamment l’élection de la Reine du Muguet, afin de la remettre au goût du jour et lui donner une dimension humanitaire et sociale impliquant la jeunesse tout en restant une fête populaire. En effet, nous avions proposé entre autre que la reine du muguet ne soit pas choisie seulement par des critères de beauté et du nombre le plus grand de bénévoles mobilisé par l’association candidate mais sur un projet personnel lié à la culture, à l’humanitaire ou encore au social.

Publié dans PRG Rambouillet

Commenter cet article