Mes interventions lors du Conseil Municipal du 15/05/2008

Publié le par Bruno Tranchant

Concernant les aides exceptionelles pour la PARR et l'école municipale de musique

Etant donné que nous ne sommes pas opposés à aidés ces jeunes à l’accès à l’école de musique, nous voterons pour.

Toutefois, si je regarde les imputations prévues sur la ligne budgétaire nature fonction 311 que la société musicale de Rambouillet bénéficie déjà d’une aide de 7650 €.

En outre, vous demandez à titre exceptionnel ce supplément d’aide pour ces 5 jeunes, or cette opération n’a rien d’exceptionnelle puisque chaque année, la société musicale demande cette aide supplémentaire pour les mêmes raisons.

Nous souhaiterions à l’avenir que cette aide récurrente soit budgétée dans la subvention générale.

Nous souhaiterions à quelle ligne budgétaire est attachée réellement cette enveloppe dit exceptionnelle.

 

Quant à l’aide exceptionnelle pour l’association PARR , je trouve curieux que cela soit imputée sur la fonction 311 réservée aux activités culturelles liée à la musique et à la danse pour une exposition de tapisseries qui à mon avis irais plus sur une imputation 30 ou 312 réservée aux activités culturelles liée aux arts plastiques et autres activités artistiques. Or à ma connaissance ce n’est ni de la musique ni de la danse. Sauf correction de l’imputation lors de ce conseil ou un report ultérieur, nous nous abstiendrons.


Concernant la communication du Maire concernant le fait de raser les peupliers pour laisser pousser la chénaie et permettre un meilleurs écoulement naturel des eaux

Monsieur le Maire je tiens a vous faire remarquer, qu'après la construction du stade qui a déjà détruit de la forêt dans la rue Antoinette Vernes, que les habitant du quartier dont certains sont présents dans la salle sont attachés à ce bois et que nous voulons avoir des certitudes concernant la non construction de batiments quelqu'ils soient suite à la destruction des peupliers dans cette rue.

Commenter cet article