Hommage à Jacqueline Thome Patenôtre

Publié le par Bruno Tranchant

Alors que le 3 février était l’anniversaire des 102 ans de la naissance de Jacqueline Thome Patenôtre et le 8 mars est la journée de la femme, j’aurais préféré lui rendre hommage en un lieu symbolisé par une plaque commémorative ou une rue ou encore un lieu à son nom. Nous avons à défaut une place où son nom partage celui de son père, député mort en 1916 au combat.

 

Jacqueline Thome Patenôtre a été 36 ans maire de cette ville soit pendant 6 mandats entre 1946 et 1983. Elle a été aussi sénatrice puis députée et député européen. Elle a également été sous secrétaire d’état au logement lors du dernier gouvernement de la IV° République.

 

Elle a eu à cœur différent combat sur la condition de la femme. Elle voulait qu’elle soit maîtresse de leur corps. C’est pour cela qu’elle s’est battu contre la loi de 1920 qui privait les femmes à l’accès au contraceptif. Elle voulait qu’elles aient une égalité politique, social et économique. Cette égalité s’accompagnait par les même devoirs que les hommes.

 

Elle s’est battue contre la maltraitance des enfants. Elle a mis les médecins face à leur responsabilité quand ils sont témoins de maltraitance, en les obligeant à lever le secret médical pour dénoncer des cas avérés de maltraitance.

 

En tant que présidente de la SPA, elle avait à cœur le sort des animaux.

 

Mais revenons à ce qu’elle a fait pour la ville. Elle a remplacé les ghettos de Groussay par des logements sociaux. Elle en construit 1200 sur l’ensemble de la ville. Elle crée le CLSH du château d’eau, elle construit l’extension de l’hôpital dont son mari avait mis les premières pierres. Elle a fait construire également le lycée d’état, le lycée technique, un CES, 6 groupes scolaires, 2 stades, 2 gymnases et la maison de retraite.

 

Pour toutes ces raisons je tiens au nom du PRG de Rambouillet à rendre hommage à cette grande dame qu’est Mme Jacqueline Thome Patenôtre et souhaite que M. le Sénateur-Maire Gérard Larcher, qui lui doit en partie son poste, trouve les moyens et l’endroit pour lui dédier une plaque commémorative.

Publié dans PRG Rambouillet

Commenter cet article