Le PRG s'engage dans les municipales à Rambouillet

Publié le par Bruno Tranchant

Rambouillet et le PRG ont une histoire commune. En effet avant, l’arrivée de Gérard Larcher en 1982 à la tête de la Mairie, la municipalité avait pour Maire Madame Thôme-Patenôtre, radicale de gauche.

 

Elle a su moderniser et développer la ville pour accueillir les jeunes couples et leurs enfant en mettant en place des structures de loisirs et d’accueil qui sont encore là aujourd’hui (CLSH Primaire, structures d’accueil de quartier et crèches). Gérard Larcher a depuis géré ce patrimoine en bon père de famille. Ce n’est que depuis son dernier mandat par intermittence et les remarques du PRG et de l’opposition qu’il s’est aperçu que le patrimoine était vieillissant et qu’il fallait le changer ou le réhabiliter.

 

Ce que le PRG propose pour les municipales c’est une alliance avec ses amis de la Gauche entreprenante et audacieuse, pour donner un nouveau souffle sur la ville, une réelle dynamique sur le plan, social, culturel, de l’enfance et de la jeunesse.

 

La grande majorité du parc social existant date du temps de Madame Patenôtre (entre 25 et 30 ans) , il est vieillissant. Il faut une réelle politique de rénovation et de construction. Les jeunes couples ou les célibataires ne peuvent pas ou très difficilement se loger sur Rambouillet.

 

Les enfant sont accueillis pour leurs loisirs dans des préfabriqués depuis plus de 25 ans. Quand la Mairie décide de construire du neuf, cela est inadapté non sécurisé (le CLSH Maternelle). On nous promet chaque année un CLSH Primaire que l’on ne voit jamais.

 

Rambouillet se veut une ville étudiante. En effet, sur son territoire il existe de nombreux BTS, une école d’infirmières et un IUT.  La seule proposition de logement étudiant se construit en ce moment rue Antoinette Vernes mais encore une fois c’est un projet laissé au privé sans part au CROUSS. On peut se demander combien vont coûter les loyers.

 

Tout aussi symptomatique est le futur centre culturel dont le partenariat avec le privé peut poser question sur la gestion de ce futur centre aussi bien sur le plan financier que sur son fonctionnement.

 

Pour tous ces dossiers à défendre, il faut que le PRG aux prochaines Municipales soit sinon tête de liste de la Gauche ou pour le moins dans les trois premiers.

Publié dans PRG Rambouillet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article